HomeProjects

See the video

La guerre 40-45 fut parmi les plus meurtrières de l'histoire humaine. Une seule différence l'a caractérisée des autres: "La haine pour un peuple vu différent pour leurs pratique religieuses et leur vie communautaire" qui a déclenché une aversion contre les juifs au point de déclarer "La suprématie d'une race en respect à une autre". C'est exactement et proprement dans le mot même de race que demeure la plus grande erreur de toute l'histoire ancienne et moderne et qui encore aujourd'hui est pratiqué largement dans tous les pays civilisés. Maudit le jour qui a vu le mot (Race) inscrit dans les dictionnaires du monde entière parce qu'entre les hommes il n'y a pas des races mais on parle d'espèce qui donc nous relie tous à la même origine.Cette erreur ou justificatif a causé la mort d'un nombre élevé des nos similaires et pas que ça mais aussi les ambitions d'un homme sans préjugés, psychopathe impitoyable qui voulait s'ériger à la tête d'un monde construit à son image et dans lequel les Juifs en avaient été exclus. Heureusement une partie du monde, giflé par cette arrogance, vite réagit. Se réveilla et mettra fin à la politique destructive et expansionniste de ce grand criminel petit d'esprit.La perte humaine fut considérable, combien des génies et de penseurs parmi les enfants disparus manquent à l'appel  aujourd'hui. Le processus évolutionniste aurait' il pu s'avantager des ces âmes? Je pense que oui mai la force destructrice d'inhumain, nous a gommé toutes réponses et on ne le saura à jamais.Ce que nous savons avec certitude c'est que même si cette guerre de conquête,  anéantissant  avait pris une grande ampleur, elle n'a pas réussi à effacer l'amour, la solidarité, la compassion et le partage dans l'esprit d'une grand partie de la population mondiale et locale et surtout dans les esprits de nombreux Belges qui se sont affolés et donnés sans hésitation, mettant leur  propre vie en péril à une résistance courageuse et à outrance contre un ennemi féroce et par fois invisible pour arracher le plus d'enfants Juifs possibles des mains des bourreaux  allemands qui n'auraient pas hésité à les exterminer. Notamment, parmi d'autres un hommage est du à la ville de Jamoigne et à tous les villageoises que grâce à leur solidarité et confiance l'un dans l'autre, ont pu sauver un nombre consistant d'enfants en les cachant au château du Faing.

 Merci

 Œuvre sculpturale

L'œuvre est composée des trois éléments distincts qui ensemble vont constituer la démarche intellectuelle des raisons manifestement voulues par les commanditaires, c'est-à-dire: (La shoah, les enfants et leur cache).Ci-dessous, J'explique les motivations des mes choix pour chacun des éléments qui vont composer la totalité de l'œuvre. (Une grille, une main et des enfants).Une composition sculpturale dynamique, où l'espace est vivable et variable selon les différents parcours effectués et les émotions varient au fur et à mesure que la vue les perçoit.

 La grille

Une reproduction similaire de la grille qui a enfermé des milliers de Juifs dans le camp d'extermination d'Auschwitz en Pologne. Mon choix, est dû à une longue réflexion. La grille est et restera le symbole le plus répandu dans le monde entier et gravé à jamais dans la mémoire des gens ainsi que la ville d'Auschwitz, cité à plusieurs reprises dans des chansons, poèmes et œuvres plastiques. La grille de la honte est située dans un territoire qui était occupé par les allemands qui l'utilisait comme laboratoire pour des expérimentations et exterminations. La grille, témoigne du passage de nombreuses juifs qui l'ont traversée croyant y travailler et comme devise, les allemands avaient choisi: "Arbeit macht frei" Le travail rende libre. Quel cynisme.Je tiens à souligner que si je dis similaire c'est par ce que la grille que je vais réaliser, ne portera pas les empreintes des toutes les mains qu'ils l'ont touchée, ni les empreintes des pieds à sens unique de tous ceux qui l'ont traversée, ni l'odeur de la mort, ni l'âme de ce lieu infernal qui restera toujours en Auschwitz mais, un rappel à la mémoire de tout ce qu'ils ont vécu celle de cette atroce expérience  (j'espère que ce souvenir ne sera pas trop pénible) et pour tous ceux qui l'ont appris sur les bancs des écoles ou par bouche à oreille.

 Le tronçon et la main

 Placé entre la grille et les enfants cette main qui surgit de la terre (La mère terre), s'élèvera de cinq mètres du sol. Sa structure légère et stylisée aura la paume ouverte et l'index qui indiquera l'entrée du château, la cache magique pour tous les enfants abrités pendant deux longues années de peur et de tension.La main est stylisée pour lui enlever toute caractéristique ou référence à qui que ce soit. C'est la main de toute une ville, une main discrète mais puissante chargée de toute la force de l'ensemble des citoyens qui se sont prodigués et impliqués dans l'opération de sauvetage, la main de l'amour, la compassion, la fraternité, l'accueil et le partage, le même que nous devrions exercer en permanence avec nos frères, la nature et l'univers entier. Une main entreposée entre la grille et les enfants en guise de protection, rassurante et décisive pour indiquer le chemin vers la vie en dépit de toute les menaces d'un ennemi impitoyable et plein de ressors destructifs souvent épaulé par des traitres de leur propre origine humaine (Cracher dans sa propre assiette).

 Les enfants

Du fer à béton, délimitera les silhouettes des deux enfants, (Un garçon et une fille) qui se tiennent par la main.La fille sera plus petite du garçon mais ce sera elle qui conduit le garçon vers la liberté par ce qu'une fille à la foi, la sensibilité et la tranquillité de pouvoir discerner le mal du bien, les garçons sont plus hésitants et douteux et le temps presse, pas d'hésitations donc, il faut aller et vite.Les deux enfants seront de taille normale et la silhouette, comme pour la main, représentera l'universalité et l'ensemble des enfants c'est-à-dire l'âme.

 

 

See the video

 

thought"Si seulement le talent de chacun était partagé avec l'humanité, il pourrait devenir la sagesse du peuple."


"Non esistono né maestri né allievi. Solo persone con la gioia di condividere."


Rino Telaro

News

Manifesto Brut

"Next exhibition"

LONDON BIENNALE 2014

"Pollination"

 

Read more...

By A Web Design

Go to top